13 ASSASSINS** de Takashi Miike, Metropolitan (2012)

13-assassinsCe film est un remake de l’œuvre de Eiichi Kudo « Les treize tueurs » tournée en 1963. Basé sur un scénario qui rappelle celui des « 7 Samouraïs » de Akira Kurosawa, il retrace le combat de 13 ronins opposés à la tyrannie cruelle d’un noble de la maison Impériale. Takashi Miike plus connu généralement pour son cinéma provocateur ou ses histoires de Yakuza signe là un film étonnamment classique, mais où son expérience des films d’actions donne un autre souffle à l’œuvre originale des années 60.

Un daimyô fait tellement régner la terreur et l’arbitraire dans sa province que les habitants décident d’employer 13 ronins afin de l’assassiner lors de son voyage à Edo. Mais prévenu du complot, le daimyô s’entoure de nombreux gardes du corps qui sont autant d’obstacles pour les ronins. La détermination des samouraïs et l’utilisation judicieuse du terrain vont permettre aux insurgés de compenser leur désavantage numérique.

Le réalisateur a respecté tous les codes du Chambara (films de sabre). Le code d’honneur, le sacrifice de sa vie pour une cause, la solidarité entre guerriers, rien n’est oublié, même pas la félonie du daimyô qui est détestable à souhait. Mais ce sont les combats qui sont le mieux réalisés. Malgré le grand nombre de victimes, les affrontements restent crédibles et bien filmés. Bien sûr, le réalisateur cède parfois au spectaculaire qu’il aime tant, mais il ne trahit jamais le film original.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn