KAGEMUSHA de Akira Kurosawa, Fox Vidéo – 1980 ****

kagemusha_001Palme d’Or au festival de Cannes, ce film d’Akira Kurosawa, disparu en 1998, retrace la vie et la mort de Takeda Shingen. Ce grand général Japonais fut l’un des derniers Daimyos à s’opposer à l’unification du Japon par Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu.

Afin de cacher la mort de Takeda Shingen, durant le siège du château de Noda en 1573, ses généraux décident de lui substituer un sosie ( « Kagemusha » : l’ombre du Guerrier ), pour préparer le clan à cette difficile succession. Mais, négligeant les conseils de son père, l’héritier Katsuyori mène le clan à son désastre en s’opposant directement à Nobunaga. Battu à la bataille de Nagashino en 1575, sa défaite scelle la fin du clan Takeda.

Akira Kurosawa profite de la légende du grand guerrier, pour tisser une réflexion sur l’artifice des apparences. Le sosie du grand guerrier, au début simple petit voleur, va peu à peu prendre la dimension de l’homme qu’il remplace et s’identifier à lui et à son clan. Son renvoi, après avoir goûté à tous les honneurs le laisse totalement désemparé. Tatsuya Nakadai incarne ici un rôle d’une rare finesse.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn