L’ÈRE DE MOMOYAMA ( 1573-1600 )

bushi_013Période très courte ( 25 ans ) mais qui va profondément changer le Japon. L’unification du pays par trois grands généraux ( Oda, Toyotomi, Tokugawa ) va bouleverser la structure de la société Japonaise et sonner le coup d’arrêt de la classe des Bushis dans la forme qu’elle avait acquis depuis près de 800 ans ( époque de Nara ).

Pourtant, paradoxalement, jamais les Bushis n’auront connu autant de pouvoir. Le pays est aux mains d’armées immenses, qui après les combats inter-clans de Sengoku Jidai, sont le fruit d’alliances entre grands Daimyos, rassemblés autour d’un grand chef. La pyramide de la hiérarchie, du grand général jusqu’au fantassin Ashigaru, constitue la règle dans des armées fortes de près de 300.000 hommes.

La bataille de Sekigahara ( 1600 ) culmine avec des rassemblements immenses de combattants utilisant pour beaucoup des armes à feu ( mousquets et canons ). Cette bataille sera pratiquement la dernière que livreront les Bushis. Les grands combats vont se terminer, et la paix qui suit poser la question de l’existence même de la classe des guerriers qui n’ont plus d’utilité.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn