LES ARMÉES DU JAPON

ikusa_001Les armées de Bushis font leur apparition à la fin de la période Heian, avec la prise du pouvoir par les clan de guerriers Taïra et Minamoto. A une époque où la classe guerrière était peu nombreuse, les armées en présence, essentiellement composées de cavaliers, ne dépassait pas un millier de combattants. Les batailles étaient le plus souvent menées avec des arcs ( Yumi ), les sabres étant peu utilisés.

Pendant plusieurs siècles la situation n’évolua que peu, les combats étant exclusivement une affaire de Bushis, au service d’un clan ou d’un seigneur. Aucune autre classe n’y prenait part directement, si ce n’est pour la logistique ou l’intendance. L’éclatement du pouvoir central, mis en évidence à la guerre d’Onin ( 1467-1477 ) allait changer les choses.

L’ensemble des nombreux seigneurs de guerre ( Sengoku Daimyos ) qui voulaient prendre le pouvoir sur les autres généraux, ressentirent le besoin d’utiliser des paysans dans leurs armées, afin de compenser le nombre limité de Bushis à leur disposition. Armées de lances ( Yari ) puis de mousquets ( Teppô ), ces fantassins constituèrent peu à peu des corps d’armée, impliquant une stratégie totalement nouvelle aux généraux. Le concept des grandes batailles au Japon était né.

 

Organisation du champ de bataille

Organisation du champ de bataille

ORGANISATION DU CHAMP DE BATAILLE L'organisation des champs de bataille a trouvé sa raison d'être à la période Momoyama. Auparavant, à l'époque Heian et Muromachi, les engagements se déroulaient avec des armées beaucoup plus réduites et composées principal...
Organisation de l'armée

Organisation de l'armée

L'ORGANISATION DE L' ARMÉE Les armées des plus grands Daimyos du Japon pouvaient compter jusqu'à plus de 150.000 hommes sur le champ de bataille. Diriger un tel nombre de combattants nécessitait une organisation complexe non nécessaire aux périodes Heian...
L'état major d'une armée

L'état major d'une armée

L’ÉTAT MAJOR D'UNE ARMÉE L'installation du camp du Daimyô et de son État-Major était l'une des premières tâches dans l'organisation d'une bataille. Un endroit surélevé pour voir les mouvements de troupes était toujours privilégié. Il devait être a...
Les Hatamotos

Les Hatamotos

LES HATAMOTOS Littéralement, Hatamoto signifie « sous la bannière », ce qui indique que ces Bushis étaient les plus proches de leur seigneur. Sorte de garde rapprochée et hommes de confiance, les Hatamotos avaient toute la confiance du Daimyo ou du...
Les Uma Mawari

Les Uma Mawari

LES UMA MAWARI Le besoin de protéger le seigneur du clan ( Daimyo ) durant les combats amène rapidement à la création d'une unité pariculière de cavaliers chargés de défendre le général en chef à tout moment. Contrairement aux Hatamoto, ces hommes...
Les Tsukai Ban

Les Tsukai Ban

LES TSUKAI BAN La qualité des communications sur le champ de bataille était une condition indispensable de la victoire. L'évolution rapide des combats et les manœuvres de l'ennemi imposaient une adaptation constante de l'emploi des troupes. Le gén...
Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn