LES UMA MAWARI

bushi_021Le besoin de protéger le seigneur du clan ( Daimyo ) durant les combats amène rapidement à la création d’une unité pariculière de cavaliers chargés de défendre le général en chef à tout moment. Contrairement aux Hatamoto, ces hommes ne sont recrutés que sur leurs capacités physiques et morales et non en fonction de la noblesse de leur famille. Composée d’une vingtaine de combattants cette unité se trouve a proximité du Daimyo dans tous ses déplacements.

C’est Oda Nobunaga qui rend célèbre ces Uma Mawari. Afin de d’assurer sa protection, il crée deux unités différentes : les Horo rouges et les Horo noirs. Ces deux unités se distinguent des autres cavaliers par le port du Horo, sorte de cadre en forme de ballon porté dans le dos, de la même couleur que leur armure. Parmi ces cavaliers d’élite, le jeune Maeda Toshie sera celui qui deviendra le plus célèbre.

Toyotomi Hideyoshi reprend à son compte l’idée d’une garde rapprochée, mais son goût personnel lui fait préférer le doré pour ses cavaliers, qui sont également équipés d’emblèmes aux dimensions impressionnantes. Le nombre des cavaliers, reste quant à lui identique à celui des gardes de Nobunaga.

C’est Tokugawa Ieyasu qui change fondamentalement le rôle de des Uma Mawari. Les guerres étant terminées, il transforme cette unité d’élite en une école militaire pour ses futurs officiers samourais. Pour sa protection rapprochée, Ieyasu crée une unité spéciale de gardes du corps ( Ryôban ) qui protègent également sa famille et sa résidence.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn