LA BATAILLE DE MIKATAGAHARA ( 22 Janvier 1572 )

mikata_01 Ce dernier souhaitait s’emparer de la province de Tôtômi. Pour mener à bien son projet, il choisit d’isoler Tokugawa Ieyasu pour ensuite le vaincre. Il divisa donc son armée en deux. La première tint tête aux troupes de Oda Nobunaga et la deuxième se dirigea vers le chateau de Hamamatsu, quartier général de Ieyasu.

Après avoir pris le château de Futama, les troupes de Takeda Shingen arrivèrent dans la plaine de Mikata, située au nord du chateau de Tokugawa Ieyasu. Ce dernier effectua alors une sortie et plaça ses troupes en ligne face à son adversaire. Takeda Shingen possédait 30.000 hommes, et son adversaire seulement 11.000. Dés 16 Heures les combats commencèrent. Shingen choisit de briser l’aile gauche de son adversaire et lance sa légendaire cavalerie lourde. Seul Honda Tadakatsu parvient à résister, mais une partie des troupes de Ieyasu est déjà désorganisée. Avec des troupes fraîches, Shingen repart à l’assaut du corps principal désormais privé de flanc gauche.

A la tombée de la nuit, la bataille est perdue pour Tokugawa Ieyasu. Il ne doit son salut qu’au courage d’un de ses lieutenants, Natsume Yoshinobu, qui se sacrifie pour lui permettre de rentrer au chateau de Hamamatsu. Pour éviter la chute de son chateau, Ieyasu utilise une ruse. Il laisse les portes de son chateau ouvertes, et fait sonner un immense Taiko ( tambour de guerre ). Ses poursuivants redoutant un piège préfèrent rebrousser chemin. Cette bataille couronna le génie militaire de Takeda Shingen, et révéla la ruse de Tokugawa Ieyasu.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn