HIROSHIMA (château reconstruit) **

hiroshimajo_001Ce bâtiment fut l’un des plus grands châteaux du Japon. Utilisé pour contrôler toute la région, et surtout la route vers les provinces de Shikoku, toujours rebelles, il était une pièce maîtresse dans la politique des Shogun Tokugawa. Construit en 1589 par le seigneur Mori Terumoto, il fut baptisé le « Château de la Carpe ». Sa taille gigantesque nécessita de nombreux artisans et ouvriers, qui en s’installant au pied du château formèrent la ville elle-même.

Quelques années plus tard, Mori Fukushima, alors seigneur d’Hiroshima, se heurta à la politique implacable des Shogun Tokugawa pour le contrôle des provinces. Une violente inondation ayant abîmé les enceintes de la forteresse, il se vit refuser la permission de la réparer. Fukushima outrepassa cet ordre et se vit confisquer son château, qui devint, dès lors, une propriété de l’État.

En 1894, la forteresse devint, pour 7 mois, le centre du Japon lorsque l’Empereur Meiji choisit de diriger ses troupes engagées dans la guerre Sino-Japonaise. En 1931, l’ensemble de la forteresse fut déclarée Trésor National, mais le 6 Août 1945, la première bombe atomique de l’histoire détruisit la ville et son château. Reconstruit en 1958, il ne comporte aujourd’hui que le donjon ( Tenshu ) à 3 niveaux et ses remparts. La couleur foncée du donjon provient de la teinte naturelle du bois utilisée pour sa construction, et non recouvert d’un revêtement blanc comme dans la plupart des châteaux Japonais

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn