TAIRA NO KIYOMORI ( 1118-1178 )

dannoura_01Personnage clé de l’histoire du Japon puisqu’il va faire basculer d’un seul coup celle-ci de la période Heian, raffinée et aristocratique, à l’époque Kamakura, dominée par la guerre et les Bushis.

Né en 1118, il devient un personnage très important à la cour de l’Empereur, où il cumule les charges. Peu à peu cette accumulation de privilège lui donne des ambitions, et peu à peu commence à imposer sa volonté à l’Empereur. Dans cette tâche il se heurte au clan Minamoto, qui lui aussi souhaite profiter de la faiblesse impériale. La tension se transforme en guerre et Taira no Kiyomori bat les Minamoto à la bataille de Heiji no ran ( 1160 ). Il fait preuve à cette occasion d’une rare sauvagerie en exterminant jusqu’au dernier les membres du clan Minamoto.

Après avoir assis son pouvoir et renvoyé l’Empereur à Fukuhara-Kyô ( Kobe ), il battit les religieux bouddhistes du temple Onjô-ji d’Otsû. Mais son pouvoir va être de courte durée. Quelques années plus tard, il meurt ( 1178 ), en laissant sur le trône un petit fils, Antoku, qui sera à son tour anéanti, à la bataille de Dan no Ura ( 1185 ) par le seul Minamoto qui avait survécu au massacre 25 ans plus tôt : le futur premier Shogun du Japon : Minamoto no Yoritomo. La vie de Taïra no Kiyomori est décrite dans le classique japonais  » Heiké Monogatari  »

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn