AMAKUSA SHIRÔ ( 1621-1638 )

amakusa_001De son vrai nom Masuda Tokisada, ce Bushi fut le chef chrétien de la révolte de Shimabara en 1638. Né en 1612 dans la famille d’un vassal du seigneur Konishi Yukinaga, ce dernier est l’un des daimyos vaincus par Tokugawa Ieyasu à la bataille de Sekigahara en 1600. Après cette défaite, de nombreux paysans de ce seigneur se révoltèrent en prenant à leur tête le jeune Amakusa Shirô qu’ils nommèrent « l’Enfant Céleste ».

Rejoint par de nombreux rônins ( Bushis ayant perdu leur seigneur ), et d’autres paysans sans terres, leur nombre grossit rapidement. Ils s’emparent des îles Amakusa et de la presqu’île de Shimabara ( en face de l’actuelle Kumamoto ). Mais le pouvoir shogunal ne peut laisser cette insurrection impunie. 120.000 hommes, commandés par Matsudaira Masanobu, les assiègent dans le château de Hara où les révoltés s’étaient réfugiés.

Le 11 Avril 1638, l’assaut final est donné. Aidé par les canons d’un navire Hollandais, les troupes shogunales prennent d’assaut le château et passent par le fil de l’épée les 37.000 survivants, femmes et enfants compris. Amakusa Shirô fut tué durant le combat. Il avait 17 ans. Sa défaite sonnait le glas de la religion chrétienne au Japon pour plusieurs siècles.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn