LES 47 RONINS ( 1701-1703 )

47ronins_01Connu sous le nom d’Akô Gishi, cette histoire réelle est l’une des plus célèbres du Japon. En 1701, le seigneur Asano Takumi no Kami est insulté par le maître de cérémonie du Shogun, Kira Kosukeno-Suke. Il blesse ce dernier d’un coup de sabre, et transgresse ainsi la loi interdisant l’usage des armes à l’intérieur d’un palais shogunal. La sentence est immédiate, il est condamné au suicide par Seppuku.

Mais ses vassaux refusent de pratiquer le Junshi traditionnel ( suivre son maître dans la mort ) et deviennent alors des Ronins ( samouraïs sans maître ). On se moque d’eux pour leur manque de courage et de fidélité…et on les oublie.

Deux ans plus tard, ils attaquent la demeure du maître de cérémonie, Kira Kosukeno-Suke, et le tuent. Les 47 ronins, malgré l’admiration que leur fidélité réelle provoque, sont condamnés au Seppuku et rejoignent leur maître dans la mort. Cet épisode très connu de l’histoire du japon a fait l’objet de nombreuses pièces de théâtre, de romans et de films Japonais.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn