TAIRA NO MASAKADO ( ?-940 )

masakado_001Devenu célèbre durant 5 années, Taïra no Masakado était l’un des ancêtres du célèbre Taira no Kiyomori. Il s’illustra de façon extraordinaire en commençant par assassiner son neveu, Kunika, en 935 pour s’emparer de sa province. En l’unissant avec sa propre province de Shimôsa, il devint ainsi le maître de la grande plaine du Kantô ( actuelle Tokyo ).

Il décida rapidement de proclamer ses territoires autonomes du pouvoir de Kyôto, et s’auto-proclama Empereur en 940. Devant tant d’audace, la cour Impériale envoya une armée mater la rébellion. Mais un guerrier de son clan, Taira no Sadamori, au service du noble Fujiwara no Hidesato, devança les armées Impériales et tua Taira no Masakado.

L’épopée de ce guerrier est doublement légendaire. Elle illustre la première velléité des Bushis de prendre le pouvoir contre une noblesse au début de son déclin. Elle est également révélatrice de la montée en puissance des provinces face à un pouvoir central Impérial basé à Kyôto. A ce titre l’histoire de Taïra no Masakado apparaît comme un événement prémonitoire.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn