ESPIONNER

ninja_015Première mission des Ninjas, l’espionnage reposait sur des techniques éprouvées au fil du temps et transmises de génération en génération. L’espion devait pénétrer à l’intérieur de la place ennemie, regarder et écouter sans être vu et repartir discrètement pour transmettre ses renseignements à son commanditaire. Chacune de ces étapes reposait sur un entraînement bien particulier.

Les méthodes d’infiltration étaient au nombre de 14 dans l’école d’Iga ( Toiri no Jutsu ). Parmi celles-ci, on peut citer le Chikyu Jutsu qui consiste à placer des espions dormants que l’on réactive, le Kunnoichi Jutsu en utilisant des servantes ou des concubines ou Minomushi Jutsu avec le recrutement d’un officier ennemi permettant l’entrée des Ninjas à l’intérieur de l’enceinte.

Les méthodes de renseignement utilisaient plusieurs outils comme le Shinobi Zue, pointe d’acier permettant de creuser des trous dans les parois pour regarder dans une pièce ou le Saoto Hikigane, tube d’acier qui posé sur une cloison permettait d’entendre les conversations. Le Ninja ne notait rien, il devait se souvenir de l’ensemble des informations. L’entraînement basés sur des exercices de mémorisation complexes lui permettait de restituer facilement un nombre considérable d’informations.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn