LE SABRE ( Ninjatô )

nt_001Contrairement à une idée reçue, les premiers Ninjas utilisaient un sabre conventionnel ( Katana ) qu’ils tenaient accroché dans le dos pour escalader une paroi ou se déplacer plus facilement. Rapidement, il apparut que la longueur du sabre posait un problème. Il s’accrochait dans les passages étroits où les Ninjas se tenaient souvent embusqués.

C’est ainsi qu’est apparu le Ninjatô, sabre du Ninja. Sa taille courte, environ 50 cm, lui permettait de combattre dans les endroits exigus. La garde du sabre ( Tsuba ) était carrée, permettant ainsi d’appuyer le sabre contre un mur et de s’en servir comme marchepied. La lame, pour cette raison était droite, et non courbe comme les Katanas des Samourais. L’extrémité du fourreau était pointue afin de pouvoir s’enfoncer légèrement dans le sol, pour une meilleure stabilité. Elle était parfois en acier, et comportait à l’intérieur de petites armes de jet.

Mais c’est surtout l’utilisation peu orthodoxe du sabre par le Ninja qui est la plus remarquable. Utilisé dans des positions inhabituelles, celles-ci déroutaient immanquablement ses adversaires. Mieux, l’utilisation combinée du Ninjatô et de son fourreau ( Saya ) permettait au Ninja de se déplacer dans l’obscurité et de découvrir ses ennemis le premier. Autre technique, contre une attaque à la lance, le sabre et son fourreau attachés ensemble permettaient d’immobiliser l’adversaire en le ligotant littéralement.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn