LES ARMES A FEU

shooju_001Introduites en 1543 par les Portugais, les armes à feu ne tardèrent pas à être incorporées dans l’arsenal des Ninjas après quelques années d’observations et de modifications. Les arquebuses ( Teppô ) furent les premières a être utilisées. Mais leur encombrement et leur poids limitèrent leur utilisation à quelques utilisations spéciales ( Champ de bataille ).

Plus pratique et plus discret, le pistolet en bronze ( Futokoro-Teppô ) répondait bien mieux aux besoins des Ninjas. Certains l’adaptèrent assez vite avec une courte lame fixée sous le canon, à la manière d’une baïonnette, pour s’en servir également comme un poignard. Le Wakizashi-Teppô était une arme surprenante. Elle consistait à dissimuler une pistolet à un coup dans un fourreau anodin de Wakizashi .

Mais les Ninjas s’essayèrent également aux canons et aux mortiers, même si cette discipline était réservée à quelques individus experts, et employée de façon assez rare. Le Ozutsu était un mortier en bois portatif utilisé par le clan Togakure. Plus léger et destiné à créer la confusion, le Sodezutsu, était une sorte de bazooka à un coup. Mais bruyantes et lourdes, les armes à feu n’étaient pas l’arme de prédilection des Ninjas !

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn