SE DISSIMULER

ninja_016La science du camouflage faisait intégrante de l’éducation et l’entraînement des Ninjas. Afin d’approcher au plus prés leurs cibles, les espions devaient utiliser de nombreuses techniques. La progression en faible lumière et plus spécialement la nuit était de loin la principale ruse utilisée. Le kimono noir utilisé permettait de se fondre sur aisément dans l’obscurité. Mais la couleur pouvait être adaptée selon les environnements, notamment en hiver ( kimono blanc ). L’immobilité était la seconde ruse utilisée. Les Ninjas étaient entraînés à rester en observation durant des heures dans les arbres, sur les toits des maisons ou sous les feuillages.

Une technique spéciale de camouflage sous l’eau amenait le Ninjas à utiliser un bambou évidé ( Mizu Zutsu ) lui permettant de respirer durant de longues périodes. Ceci se révélait particulièrement utile pour échapper aux recherches des sentinelles. Une autre ruse ( Nyudaki ) permettait d’imiter un bruit suspect afin de détourner l’attention d’un soldat ennemi et de passer discrètement derrière lui..

Enfin, la nature pouvait être un allié des Ninjas. Plusieurs techniques d’imitation des animaux ( Gakure no Jutsu ), donnaient la possibilité de tromper les sens de l’adversaire. Les animaux les plus fréquents comme les tanukis ou les renards ( Kitsune ) étaient le plus souvent utilisés. L’apprentissage des conditions météorologiques était également primordiale. Le Ninja devait se placer contre le vent afin d’éviter que son odeur ne soit détecté par les chiens, ou que les bruits qu’il pouvait faire ne soit porté au loin. Enfin, le Ninja pouvait imiter la nature en se roulant en boule dans un massif de pierres afin de se confondre avec elles.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn