OSAKA 1615 de Stephen Turnbull – 2006 – ( Osprey )

li_008La prise du château d’Osaka en 1615 est considérée à juste titre comme la dernière vraie bataille des Samouraïs . Seul la révolte de Shimabara en 1638 sera postérieure à ce long siège, mais avec infiniment moins de troupes, et sans contexte stratégique. Le siège d’Osaka sera également l’étape finale du contrôle total et exclusif du clan Tokugawa pour plus de deux siècles et demi.

La mort de Toyotomi Hideyoshi en 1598 replonge une nouvelle fois le Japon dans une guerre de succession. Tokugawa Ieyasu prend vite l’avantage à la bataille de Sekigahara, mais le clan Toyotomi n’est pas dissous pour autant. Le fils de Hideyoshi, Hideyori, poussé par sa mère Yodogimi conteste la succession et s’enferme avec ses hommes dans le château d’Osaka qui devient une rapidement une problème pour le clan Tokugawa. La confrontation, dés lors, devient inévitable.

Stephen Turnbull signe là une excellent ouvrage, encore plus documenté que ses autres ouvrages. Il retrace parfaitement les deux campagnes d’été (1614) et d’hiver (1615) en expliquant soigneusement comment la ruse de Ieyasu lui permet de gagner un siège pratiquement impossible à gagner autrement. L’utilisation de nombreuses cartes en couleur permet de suivre pas à pas la progression des troupes, et les illustrations sont nombreuses. Ouvrage indispensable comme tous les autres livres de cet auteur.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn