DU DEVOIR DES GUERRIERS de Saikaku Ihara – 1992  ( Gallimard )

lb_008Ouvrage assez étrange écrit en 1688 par un auteur généralement plus intéressé par les histoires de mœurs et des quartiers de plaisir, que par l’éthique des Bushis. Pourtant Saikaku est lui-même fasciné par le côté grave, austère et parfois implacable du devoir des guerriers.

Au travers d’une trentaine d’histoires différentes, ce livre décrit les obligations des Bushis et leur logique parfois absurde et cruelle. Des massacres entiers naissent de petits incidents, ou des pères envoient leurs fils à la mort pour des raisons parfois bien minces.

L’intérêt de cet ouvrage est donc bien d’apporter une vision assez inhabituelle du Bushidô, avec parfois de la férocité ou de la moquerie pour ces guerriers parfois trop préoccupés de leur orgueil et pas assez de l’esprit de chevalerie qui devrait les animer. Néanmoins, Saikaku reste véritablement admiratif de la force de caractère et du courage de beaucoup de ces guerriers qui mettent leur devoir avant toute préoccupation personnelle.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn