KAZE NO SHÔ de Taniguchi Jirô, Panini Comics (1992 )

Plus connu pour ses dernières réalisations qui lui ont fait remporter de nombreux prix ( Quartier Lointain, Le Journal de Mon Père ), Jirô Taniguchi signe ici, avec le scénariste Kan Furuyama, un manga consacré à l’histoire du Japon de la période Edo ( 1600 – 1868 ). Partant d’une situation historique réelle, les deux auteurs imaginent une brève confrontation armée entre le shogunat et le pouvoir Impérial dans les montagnes de Yoshino.

L’Empereur Go-Mizunoo vit les prérogatives de la fonction Impériale fortement amputées par le nouveau Bakufu des Tokugawa en 1615 et 1627. Humilié, il en conçut un fort ressentiment qu’il garda toute sa vie. C’est ici que Jirô Taniguchi imagine une tentative de soulèvement de cet Empereur , comme l’avaient fait auparavant les Empereurs Go- Daigo ( Bakufu de Kamakura ) ou Go-Shirokawa ( Guerre de Hôgen en 1156 ) contre la caste des guerriers.

On retrouve ainsi avec bonheur le dessin si lumineux de Taniguchi et son sens inné du détail. Les combats entre Samourais et Ninjas sont bien représentés, bien que d’inspiration très classique pour ce type de mangas. Le rôle central joué par les Ninjas et surtout le clan Yagyû, forces spéciales du Shogunat Tokugawa, sont fidèlement présentés. Au final, un excellent livre tant au niveau graphique qu’historique, qui accroît encore un peu plus l’excellente réputation de Jirô Taniguchi.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn