LES MANUSCRITS NINJA de Yamada Fûtarô, Philippe Picquier ( 1964-1967 ) **

lr_015Écrivain de romans policiers, Yamada Fûtarô se découvre une passion pour les Ninjas et écrit deux romans, connus dans tout le Japon. En 1964, son premier ouvrage « Les Manuscrits Ninja de Yagyû » est rapidement suivi d’un deuxième tome en 1967 « Réincarnation de l’Enfer ». Ces deux livres sont consacrés à une figure Ninja mythique : Jubei Mitsuyoshi Yagyû. Ce sabreur émérite, maître d’école et fonctionnaire shogunal est décrit, par plusieurs auteurs, comme un espion à la solde du Shogun.

En partant de ces bases historiques, Yamada Fûtarô imagine au long des 850 pages du roman, une vengeance menée par sept femmes de Samourais contre un daimyo pervers. Elles sont aidées dans leur mission par Jubei Yagyû qui associe ruse et combats spectaculaires pour aboutir à la destruction du clan Kâto.

L’auteur n’est pas trop regardant avec la réalité historique, et n’hésite pas à rajouter de temps à autre un peu de magie pour pimenter son roman. Mais qu’importe, le récit est vivant, prenant et l’association de l’action, les sentiments humains et la magie font bon ménage. Il faut prendre ce livre pour ce qu’il est : un roman historique sans prétention mais qui permet de passer plusieurs heures agréables au coeur du Shogunat Tokugawa.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn