1570

anegawa_02Se maintenir au pouvoir à Kyôto n’est pas facile pour Oda Nobunaga. La jalousie des autres daimyôs se transforme rapidement en menace. C’est Yoshiaki, le nouveau shogun, qui déclenche les hostilités en appelant le clan Asakura à s’opposer à son propre protecteur : le clan Oda. Nobunaga ne peut que déclencher une attaque préventive contre la province d’Echizen des Asakura qu’il envahit en avril 1570 avec 30.000 hommes

Les troupes ennemies sont rapidement submergées, mais, à la grande surprise de Nobunaga, le clan Asai l’attaque sur ses arrières, malgré l’alliance conclue entre eux. Nobunaga avait marié sa propre soeur, O-Ichi, avec Asai Nagamasa, espérant ainsi pouvoir neutraliser la province d’Omi, voisine d’Echizen. Mais le lien ancestral existant depuis plusieurs générations entre les Asakura et les Asai reste le plus fort.

Cerné au nord et au sud, Oda Nobunaga n’a d’autre choix que de battre rapidement en retraite. ll s’échappe avec son état-major, laissant Tokugawa Ieyasu et Toyotomi Hideyoshi ramener ses troupes vers Kyôto. Ceux-ci sont poursuivis par les cavaliers ennemis et attaqués en chemin par les sectes Ikkô Ikki alliées au clan Asakura.

Cette expédition ratée ne trouble pas longtemps Nobunaga. Quelques semaines plus tard, aidé par des renforts venus de Gifu et des troupes de Tokugawa Ieyasu, il repart à l’assaut de la province d’Omi et détruit la moitié des armées conjugées des clans Asai et Asakura à la bataille d’Anegawa. Cette victoire marque une étape importante pour le clan Oda en détruisant toute résistance dans le centre du Japon. Mais la guerre d’unification du Japon n’est pas finie pour autant….

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn