(12 Juin 1560)

okehazama_02Premier fait d’armes spectaculaire d’Oda Nobunaga, alors seigneur d’un petit domaine, sans valeur stratégique. Cette bataille révèle les talents stratégiques et l’esprit d’audace et d’initiative que le futur maître du Japon utilisera dans ses campagnes ultérieures.

Imagawa Yoshimoto, grand seigneur de guerre, décide de conquérir Kyôto, la capitale Impériale, pour la soumettre militairement. Il doit traverser la petite province d’Owari, fief du clan Oda. Ce jeune daimyô ne dispose que de 3.000 hommes (Bushis, paysans) mal équipés face aux 25.000 Bushis entraînés d’Imagawa. Plutôt que livrer un combat frontal défavorable, Oda Nobunaga préfère utiliser la ruse. A la faveur d’une tempête, Il attaque de façon préventive l’ennemi dans ses cantonnement. Son irruption au petit matin, sème la confusion dans le camp ennemi endormi. Nobunaga en profite pour attaquer rapidement l’état-major du clan ennemi. La mort rapide d’Imagawa Yoshimoto sème la panique parmi ses troupes et provoque la fuite de de ses soldats.

Cette victoire permet à Oda Nobunaga d’agrandir rapidement son domaine, et de débuter sa course vers le pouvoir. Il libère, du même coup, un otage important qui deviendra l’un de ses plus précieux alliés : Tokugawa Ieyasu. Cette bataille,célèbre par son audace et sa rapidité, est très connue au Japon. De nombreux contes et pièces de théâtre ont raconté cet exploit.

Envie de partager votre lecture ?
FacebookTwitterWhatsAppGoogle+LinkedIn